Skip to main content

Graphisme & Photo-montage

Avant de commencer

Pour pouvoir travailler correctement il est nécessaire d'avoir le matériel adéquat et bien réglé.

Calibrer un écran d'ordinateur.

Calibrer son écran est une étape primordiale pour que le post-traitement de vos images se fasse dans les meilleures conditions. Comment ajuster de manière pertinente le contraste, la balance des blancs ou la saturation d’un cliché si votre écran affiche par défaut de mauvaises couleurs ? C’est bien sûr impossible?! Il faut donc calibrer l’écran à l’aide d’une sonde pour obtenir un profil ICC (International Color Consortium). Ce profil ICC est un fichier (format .icc) qui caractérise le moniteur : il convertit les couleurs de l’espace colorimétrique de l’écran par défaut vers un espace colorimétrique normalisé (L*a*b*) et couvrant le spectre visible par nos yeux de manière à obtenir un rendu neutre. Calibrer un écran consiste donc à caractériser un écran en repérant ses défauts : par exemple si on lui demande d’afficher du blanc (RVB 255 255 255) et qu’il affiche un blanc qui tire sur le jaune (RVB 254 251 235), le profil ICC va prendre en compte se défaut et indiquer à la puce graphique qu’il faut effectuer une correction pour que le blanc affiché soit réellement blanc. Vous comprenez désormais pourquoi calibrer un écran est indispensable pour un photographe : par chance, le prix d’une sonde est désormais très accessible.

Quel format de fichier utiliser

Les principaux format de fichiers sont les suivants :

  • format RAW (extension *.NEF chez Nikon ou *.CR2 chez Canon) : ce type de fichier correspond à l'image brute enregistrée par l'appareil photo. Il faut un logiciel spécialisé (p. ex., Adobe Camera Raw, Adobe LightRoom, Nikon NX) pour ouvrir ce type d'image car elle doit être interprétée ou "développée" numériquement. Le format RAW est le type de fichier qui contient le plus d'information, c'est donc le format idéal pour la retouche.
  • format JPG (ou JPEG) : ce type de fichier est dit compressé ; l'image est simplifiée pour prendre moins de place sur le disque dur ou la carte mémoire. Par conséquent, il y a moins d'information dans un fichier JPG que dans un fichier RAW. Bien sûr, il est quand même possible de retoucher un JPG, mais dans une moindre mesure. En particulier, les possibilités de retouches de luminosité, contrastes et de couleurs sont beaucoup plus grandes sur un ficher RAW que sur un JPG. Le format JPG est en revanche un format idéal pour mettre vos photos sur Internet ou pour les envoyer par e-mail.
  • format TIFF (ou TIF) : format un peu entre le RAW et le JPG (pour faire simple), les fichiers TIFF ne sont pas des fichiers bruts et peuvent être ouvert dans la plupart des logiciels de retouches d'image, en ce sens ils sont proches des JPG. Comme le RAW, le TIFF est rarement (ou très peu) compressé, il contient donc beaucoup plus d'informations que le JPG. Le TIFF est donc un type de fichier bien adapté à la retouche et à l'impression.
bannière smartphoto 20 pourcents sur les cadeaux photo 234x60

Quel résolution pour mes fichiers

La définition de l'image

La définition de l'image est simplement sa hauteur X largeur, exprimée en pixels, en pouces ou en centimètres. Par exemple une image de 4200 X 2800 pixels est une image de grande taille (permettant d'imprimer en grand format), alors qu'une image de 800 X 530 pixels est une image de relativement petite taille (idéale pour la publication sur Internet).

Résolution de l'image

La résolution est un rapport entre la taille de l'image et sa définition : elle correspond à la densité de pixels par pouces carrés (PPI ou DPI). La notion de résolution est utile surtout pour l'impression ; on conseille en général une résolution de 300 DPI pour un tirage de qualité. Pour l'affichage à l'écran, seule la définition est importante.

Profondeur de couleur de l'image

Sans trop entrer dans les détails techniques, la profondeur de couleur représente le nombre de bits (unités de stockage) utilisés par l'ordinateur pour rendre les nuances de couleurs. Concrètement, la profondeur de couleur standard (p. ex. celle du format JPG) est de 8 bits, ce qui permet d'avoir 256 nuances par couleurs (il y a 256 nuances de rouge, 256 nuances de vert, etc.). Certains format d'image, en particulier le RAW ou le TIFF offrent une plus grande profondeur de couleur. Par exemple, un fichier RAW avec une profondeur de couleur de 16 bits permet d'avoir 65536 nuances par couleurs, ce qui, à nouveau, est très intéressant pour la retouche (permet de conserver de belles nuances de couleurs même en appliquant des retouches fortes).

Poids de l'image

Le poids de l'image s'exprime généralement en Mega Octets (Mo). Plus une image a une grande taille, une haute résolution, une profondeur de couleur élevée et un faible taux de compression, plus est lourde (et donc prend beaucoup de place sur le disque dur), et inversement. Ainsi, pour réduire le poids d'une image, vous pouvez réduire sa taille, sa résolution ou sa profondeur de couleur, ou encore appliquer une compression (en enregistrant dans un format de type JPG).