Skip to main content

L'allaitement

L'allaitement maternel ou l'allaitement artificiel soulève à l'heure actuelle beaucoup de questions, de tensions et d'incompréhension.

Pas vraiment sûres de leurs envies au moment de la grossesse ou de l'accouchement, la femme enceinte ou la jeune maman peut vite se laisser envahir d'idées parfois préconçues.

La mère a moins besoin de conseils, extérieurs à cette relation intime qui s'installe, que d'un environnement qui l'encourage à avoir confiance en elle.

 

Que l'allaitement soit au sein ou au biberon, c'est avant tout un choix personnel, vous ne devez jamais culpabiliser.

Quel que soit le mode d'allaitement que vous choisirez, vous ne serez jamais une mauvaise mère.

 

la leche league

www.peau-a-peau.be

larbreabebes.free.fr/

Mon experience

J'ai allaité ma 1ère fille jusqu'à ses 11 mois 1/

  • En exclusif de sa naissance à 4 mois 1/2
  • En mixte avec du lait maternisé (ENFAMIL PREMIUM 1 puis NESTLE NIDAL NOVAIA 2) de 4 mois 1/2 à 11 mois 1/2

 J'ai allaité ma 2nde fille jusqu'à ses 10 mois.

  • En exclusif de sa naissance à 5 mois 1/2 au sein

  • En mixte avec du lait maternisé (NESTLE NIDAL NOVAIA 2) de 5 mois 1/2 à 10 mois

Le passage au biberon pour mon ainée ne nous a causé aucun souci. Elle acceptait n'importe quel biberon (Avent, BB confort, Tigex).

Cela n'a pas été de même pour la 2nde. Nous avons mis 1 mois pour trouver le bon biberon : TOMMEE TIPPEE. Heureusement, que nous avions commencé la diversification car pendant la journée elle refusait net le biberon.

 Cette longévité d'allaitement a été possible grâce à la location d'un tire-lait électrique double pompe (Symphony de MEDELA). Ce modèle est très doux pour les seins, silencieux et efficace. Je tirais mon lait au travail à raison de 2 fois par jour (il faut savoir que dans la législation du travail les femmes ont droit à 1h par jour pour l'allaitement). Le soir, les week-end et les vacances, je reprenais le rythme des tétées: aucun biberon.

Une boite de lait maternisé nous durait en gros 2 mois. Le lait maternel tiré la veille était donné à la nounou pour les biberons de la journée. Si le lait maternel ne suffisait pas alors la nounou donnait du lait maternisé.

 

De plus, l'allaitement a eu un effet bénéfique sur la santé du bébé : ma fille n'a pas été malade pendant toute sa première année malgré qu'elle soit en contact avec d'autres enfants et adultes malades.

 

L'allaitement permet également de retarder le retour des couches, donc d'éviter de cumuler la fatigue liée à la perte de sang à la fatigue de l'accouchement

Certes, l'allaitement a des contraintes :

  • une disponibilité de tous les instants pour son enfant ce qui entraîne une certaine fatigue

  • un fort lien créé avec sa mère par rapport à son père

Mais ces contraintes peuvent facilement être amoindries en utilisant un tire-lait, en laissant le papa se charger du bain, du change...

A côté de cela, c'est une réelle joie intérieure d'allaiter son enfant; Quand j'avais le cafard, l'allaitement était mon moment préféré car une belle harmonie régnait.